Au lendemain d’une crise majeure, les banques de financement et d’investissement opèrent dans un environnement complexe et se doivent de repenser leur business model, d’évaluer et de transformer profondément leurs fonctions clés.

Sur l’agenda des directions :

  • Evaluer les impacts stratégiques et opérationnels d’un nouveau cadre réglementaire ;
  • Réduire le profil de risque des activités ;
  • Optimiser la relation client et dynamiser les synergies commerciales ;
  • Tirer profit de l’innovation et des avancées technologiques, tout en maîtrisant la complexité ;
  • Définir et mettre en œuvre des modèles opérationnels différenciants visant l’efficacité opérationnelle ;
  • Evaluer les opportunités d’alliances et de partenariats stratégiques pour se lancer sur de nouveaux marchés et /ou limiter les coûts de structure ;
  • Restaurer le niveau de rendement sur capitaux propres.

Notre équipe Institutions Financières et ses spécialistes en banque d’investissement et marchés de capitaux travaillent quotidiennement avec nos clients pour répondre à ces défis et maximiser les opportunités.

Notre connaissance de l’industrie et la qualité de nos savoir-faire méthodologiques sont reconnus par les plus grandes institutions financières.

Exemples de réalisations récentes – pour des banques d’investissement :

  • Gestion du risque de liquidité ;
  • Création du business case pour la mutualisation des activités SI et opérations ;
  • Définition des procédures et outils pour le processus d’explication du P&L (« income attribution ») des activités de trading ;
  • Modélisation des contrats de financement structuré ;
  • Règles de gestion et de booking pour les produits cross-assets ;
  • Nouveau modèle opérationnel pour une ligne métier ;
  • Optimisation des processus Front-to-Back de la division produits structurés ;
  • Design de l’architecture fonctionnelle pour les activités de trading ;
  • Stratégie de localisation et modèle opérationnel pour les activités finance et comptabilité ;
  • Etude et diagnostic des risques opérationnels Middle et Back -office ;
  • Mise en œuvre de la réforme Bâle II ;
  • Optimisation des processus de contrôle et rapprochement Front-office / Back-office ;
  • Mise en œuvre d’une solution Front-to-Back pour le métier « fixed income » ;
  • Création du plan de mise en œuvre de la directive MIFiD