Les parutions de résultats d’Amazon sur les 2 derniers trimestres ont fait grand bruit en dépit de revenus toujours en forte croissance. Et pour cause : si Amazon nous avait habitués à générer peu de profits, elle ne nous avait cependant pas habitués à des pertes de cet ordre. En effet, avec 126 m$ de pertes au Q2 et 544 m$ au Q3, Amazon commence sérieusement à inquiéter ses investisseurs. La stratégie d’Amazon leur apparait toujours moins lisible et toujours plus hasardeuse (prenons pour exemple les 170 m$ de dépréciation de stock sur le Fire Phone au Q3, signe de l’échec d’Amazon sur ce marché) tant et si bien que le cours de l’action a chuté de près de 25% depuis début 2014.

Mais comment expliquer que le profit stagne alors même que les revenus augmentent aussi rapidement ? Nous avons testé 3 hypothèses :

  • Amazon est obligé de vendre avec toujours moins de marge afin de soutenir sa croissance.
  • Le maintien de la promesse de service qui fait la force d’Amazon coûte toujours plus cher pour être tenue.
  • Amazon pilote ses investissements de façon à sciemment viser des profits nuls ou presque.

Pour lire ce point de vue rédigé par nos Experts Distribution et Produits de Grande consommation, nous vous invitons à cliquer sur ce lien.