Le cloud computing a été un sujet de haute attention  chez les  professionnels de la technologie ces deux dernières années. . Des publications spécialisées  ont présenté les offres publiques de cloud de Google, Salesforce et Rackspace comme étant des vecteurs  faciles et peu coûteux d’accéder à la fonctionnalité de cette application.

Cependant, le cloud computing a de plus profondes conséquences sur les DSI et les organisations. Cette solution permet de combler l’écart entre le besoin de plus de flexibilité pour les utilisateurs – indépendance géographique, accès  en continu et utilisation efficace des équipements IT – et le besoin de maîtrise des coûts IT  des directions financières , afin de permettre plus d’investissements dans d’autres secteurs de l’entreprise. En devenant un fournisseur de services cloud, via un cloud privé, à leurs clients internes, les DSI peuvent fournir un meilleur service à coût réduit et positionner leur entreprise pour être plus agile et s’adapter plus facilement.

La transition vers un cloud privé impacte tout, du disque dur, en passant par le logiciel et le stockage et du centre informatique vers les compétences, rôles et responsabilités du personnel de la DSI. La gouvernance des processus par lesquels l’entreprise fonctionne est également impactée.

Ce  Point de Vue  propose une voie vers la transformation en détaillant  des idées issues de situations vécues. La simple mais profonde structure « simplifier, rationaliser, optimiser » fournit une large perspective et les premières étapes cruciales pour obtenir les avantages du cloud sur le firewall de l’entreprise.

Le plan de ce Point de Vue présente des pistes de réflexion à l’attention des DSI pour que la transformation du cloud computing atteigne son niveau de maturité dans l’organisation et intègre le meilleur de ce que le modèle du cloud peut offrir, public ou privé.

Pour lire l’intégralité de l’étude : cliquer ici

22 mars 2011