À la lumière de nouvelles initiatives concernant le Marché des migrants lancées en Europe au cours des 3 dernières années, Kurt Salmon et l' EFMA ont décidé de mener une nouvelle étude dédiée à ce segment.

Les chiffres parlent d' eux-mêmes: les flux migratoires ne cessent d'augmenter à l'échelle mondiale et les envois de fonds ont atteint 400 milliards de dollars de 2013, avec une moyenne de croissance de 8 % par an. Pendant ce temps, de nouvelles règles réglementaires sont imposées aux banques, alors contraintes de revoir leur business model.

C’est un nouveau défi pour les banques qui ont compris l’intérêt d' attirer ce segment multidimensionnel complexe à aborder.

 À la lumière de notre expertise et veille du marché, Kurt Salmon fournit aux banques les quelques points clés pour réussir à cibler ce type de marché :

Repenser la façon dont ils doivent faire face au marché des migrants. 

Revoir la stratégie de segmentation clients car plus fine est la cible, plus important est le ROI par client. 

Eduquer les clients, les accompagner et les soutenir dans leurs projets.

Approfondir, à travers l’approche Migrants la stratégie de « light banking » applicable au segment « Bottom of Pyramid » jusqu’ici fort négligé.

 

Pour lire l'intégralité de l'étude, cliquer ici.