"Les français apprécient les objets connectés, mais restent frileux à l’idée de communiquer leurs données personnelles". C’est l'un des enseignements tiré de la troisième édition de l’Observatoire de l’innovation l’Argus de l’assurance-Kurt Salmon-Opinion Way. 

Cette nouvelle édition de l’Observatoire de l’innovation a été l’occasion d’interroger les français sur les objets connectés,  et l’usage que pourraient en faire les assureurs. L’enthousiasme des français domine, excepté sur le terrain de la transmission de données personnelles. Ainsi, 5% des français sont prêts à donner toutes leurs données personnelles à l’ensemble des acteurs (médecin, fournisseur Internet, police…). Un taux qui grimpe à 38% sur le seul secteur de l’assurance.
 
Sept personnalités de l’assurance ont par ailleurs  livré leur analyse sur ce sondage et fait part de leur vision sur l’avenir des objets connectés dans la relation assureur-assuré.
 
Retrouvez l'intégralité du dossier tiré de l'Argus en cliquant ici