« En 2010, plus de 4 milliards de cartes bancaires étaient en circulation et près de 5 milliards de personnes détenaient un téléphone portable »

Dans un monde où les technologies peuvent être utilisées dans une multitude de domaines, le téléphone portable n’est plus simplement limité à sa fonction de communication vocale. Son utilisation a évolué et il fournit désormais un nombre croissant de services.

Le paiement par mobile ou M-payment est un service qui gagne du terrain en termes de popularité. Il bénéficie en effet de l’importante croissance du nombre d’utilisateurs de téléphone portable et de l’utilisation de plus en plus courante de la carte bancaire. Le potentiel de ce service est très important,  il crée un nouveau marché et permet de rapprocher le secteur bancaire et celui des télécommunications, initialement déconnectés.

Ce concept fait l’objet de nombreuses discussions depuis plusieurs années,   alternant succès et déceptions.

Parmi les leaders dans le paiement par mobile, on retrouve NTT DoCoMo (Japon) qui comptait 15 millions d’utilisateurs en 2009 et Safaricom (Kenya) dont le service M-Pesa qui a acquis 9,5 millions (mars 2010) d’utilisateurs en 3 ans. D’autres plus jeunes initiatives, telle que “Cityzi” (France),  ambitionnent de développer des systèmes interopérables en France et en Europe.

Bien que le paiement par mobile ne soit pas un  concept nouveau, il est primordial de comprendre ses enjeux et l’importante diversité du marché auquel il doit faire face.  Est-ce que le paiement par mobile pourra bénéficier d’une deuxième chance ? Sera-t-il révolutionnaire ? Qu’est ce qui est en jeu pour les secteurs bancaires, télécommunications ainsi que pour les acteurs politiques et indépendants ? Le M-payment fera-t-il partie intégrante de notre quotidien ?

Cette étude a pour but de donner une vue d’ensemble et un état des lieux du service M-payment, mettre en avant les challenges du secteur et prospecter son développement, et identifier les éléments clés qui assureront le succès de ce service.

Les exemples listés ne doivent pas être considérés comme exhaustifs étant donné les multiples initiatives que le paiement par mobile génère. Notre intention est simplement de mettre en avant la réalité multi facettes ce de phénomène grandissant. 

Pour lire l’intégralité de l’étude : cliquer ici