242 milliards d’€, c’est le montant des seules constructions inscrites à l’actif des communes, départements et régions en 2008. Et encore, ce chiffre est loin de refléter la valeur du patrimoine si l’on tient compte des terrains dont disposent ces acteurs.

Patrimoine encore méconnu, absence de stratégie fixant une ligne de conduite sur les moyens à déployer en lien avec les politiques publiques, fonction immobilière insuffisamment structurée, … autant d’éléments que pointent de nouveau la cour des comptes dans son rapport public annuel 2013.

Dans un contexte de resserrement budgétaire, les collectivités locales peuvent-elles encore se permettre de laisser ce chantier de côté ? au-delà des questions de coût, la refonte du patrimoine et des implantations peut-elle servir plus efficacement les politiques publiques ?

Lire aussi :

+ Cour des Comptes – Le rapport annuel 2013

yann.milton@kurtsalmon.com

Si vous souhaitez visiter notre blog Immobilier : cliquer ici !