Les experts RH de Kurt Salmon ont étudié le lien entre prise en compte de la qualité de vie au travail (QVT) et la performance de l’organisation. Différents exemples sont donnés sur l’impact et les risques des projets de transformation des organisations sur la QVT.

Quelques solutions très pragmatiques existent, elles doivent être pensées et articulées comme un tout au sein du projet de transformation, en amont, pendant et en aval. Elles doivent prendre en compte la spécificité du projet et de l’organisation.

Cette double considération (juridique et économique) prévaut à une maille individuelle et surtout collective. Elle impacte l’ensemble des projets de transformations des organisations. La nature de ces projets peut avoir un lien direct, presque « naturel » avec la prise en compte de la QVT, par exemple une fermeture totale ou partielle de site, un déménagement, une délocalisation, une externalisation, l’implémentation de nouveaux métiers, aux restructurations et post-restructurations, aux réorganisations  etc…

Cependant, d’autres projets de transformation dont le lien semble moins évident, à la bordure du thème de la QVT, sont tous aussi impactants. Pensons par exemple au changement de business/operating model, aux fusions, à la mise en place de CSP, à l’implémentation d’un SI / ERP, etc…

Pour lire l’intégralité du point de vue : cliquer ici

17 février 2014