Contrairement à ce que l’on nous annonce depuis des années les processus de communication ne sont pas optimisés et la tendance est clairement à une détérioration. Nous sommes tous confrontés au quotidien à un flux d’informations de plus en plus important et complexe à traiter. Les entreprises ont tenté de proposer des solutions pour limiter l’accroissement du volume d’information. Ces solutions proposées sont très souvent des outils tels que les messageries instantanées, les outils de gestion de projet collaboratifs, les espaces de partages….Si ces solutions apportent en effet des fonctionnalités supplémentaires elles n’ont pas à ce jour apporté de réponse à la problématique de gestion des volumes d’information.

Une fois ce constat réalisé, il apparait opportun que les entreprises s’inscrivent dans une démarche de refonte de leur réseau social en partant d’un concept élémentaire qui est de mettre l’utilisateur au cœur du projet. Trop souvent nous avons constaté que les démarches RSE étaient centrées sur les intérêts des entreprises alors que l’acteur principal, voir unique, est l’utilisateur, le collaborateur. C’est ainsi que notre conviction pour réussir un projet de refonte du RSE est de poser la problématique suivante : « comment fluidifier le volume d’information et enfin permettre le partage des connaissances ».

Une fois les vraies problématiques et enjeux posés, la dimension outil peut ensuite être abordée. Pour ne pas commettre à nouveaux les erreurs du passé il ne faut pas se concentrer sur les simples fonctionnalités des outils mais s’inscrire dans une dimension de processus et proposer des outils intégrés, accessibles et avec une prise en main simplifiée. C’est dans cette optique que Shartpoint à racheté Yammer pour proposer une solution intégrée et packagée aux entreprises. Cet exemple n’est pas le seul puisque les solutions existantes sur le marché sont multiples mais ici l’objectif n’est pas d’entrer dans un comparatif. Autre point positif de l’évolution des solutions est la technologie Cloud qui permet d’accéder à ces outils via une simple connexion internet. Cette technologie permet de s’adapter complètement aux besoins des utilisateurs à une époque où les échanges sur les Smartphones ont intégrés pleinement notre quotidien.

Aujourd’hui nous constatons que entreprises à avoir pris le pari de se lancer dans une démarche de refonte totale de leur RSE ne sont pas légions. Nous devons bien évidement citer Atos avec son programme « zéro mail en 2013 » dont le slogan peut apparaître optimiste car aujourd’hui la disparition totale des emails parait impossible. Par contre, se lancer dans une démarche de réduction de volumes des emails est lui indispensable.

Auteur : Sébastien Gayet, RH-Management

Si vous souhaitez visiter notre blog RH : cliquer ici !