Selon l’article L-1222-9 de la proposition de loi du 9 juin 2009 votée par l’Assemblée Nationale, le télétravail concerne « toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail, qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur, est effectué hors des locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l’information dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant à celui-ci ».

Quid du télétravail en France ?

Le Tour de France du télétravail, organisé par LBMG Worklabs, Neo-nomade, Openscop et Zevillage, démontre un engouement croissant pour ce nouveau mode d’organisation : aujourd’hui, près de 17 % des Français télétravaillent, la plupart du temps depuis leur domicile (79 % des cas) mais également en télécentres (8 %).

Les entreprises doivent oser aller dans cette direction tout en acceptant de perdre une partie de leur pouvoir de contrôle afin de devenir plus efficaces et performantes. Toutefois, la culture managériale reste à ce jour le principal frein à l’expansion du travail à distance. Selon les résultats de l’étude, 78 % des dirigeants d’entreprise doutent de l’efficacité de leurs collaborateurs en télétravail. Le préalable à toute mise en œuvre du télétravail semble donc être une refonte du système managérial. En effet, la « relation à distance » fait son entrée dans la vie quotidienne de l’entreprise et les managers doivent donc apprendre à gérer l’évolution du lien de subordination avec leurs collaborateurs.

La fameuse « Génération Y » est sans aucun doute celle qui va accélérer le phénomène.

En effet, cette génération est née avec les réseaux sociaux les plus connus que sont Facebook, Twitter ; et a donc parfaitement intégré l’échange permanent dans son mode de vie quotidien. Les nouvelles technologies et notamment la mise en place d’un SIRH de gestion des temps et des absences peuvent favoriser et accompagner le développement du télétravail dans les entreprises (http://www.myrhline.com/actualite-rh/gestion-des-temps-et-teletravail.html)

 

Le télétravail en pratique

De nouvelles possibilités se sont développées pour accueillir les télétravailleurs. Tous ces lieux permettent de favoriser l’augmentation de la productivité des salariés.

-          les espaces coworking : modernes et très prisés des jeunes, ce sont des espaces de travail où l’on partage plus que l’espace : idées, projets, clients, passions, loisirs.

-          les télécentres : plus conventionnels, les télécentres offrent aux habitants d’une ville un espace pour travailler à distance de leur employeur et donc avec d’autres habitants qui n’appartiennent pas à la même entreprise.

-          les bureaux partagés : concept récemment lancé par le site eworky.com, c’est l’espace de travail inoccupé que les entreprises mettent à disposition à un tarif très avantageux à des TPE ou des indépendants.

Ces différents espaces sont là pour retrouver les avantages du domicile privé, alliés à une forte cohésion et des possibilités accrues de partage.

Le télétravail : enjeu RSE et de la performance RH

La mise en place du télétravail est un vrai projet d’entreprise qui s’engage dans un plan global de réduction des coûts, qu’ils soient directs ou indirects, et dans la volonté de répondre à plusieurs enjeux de RSE:

-          favoriser l’essor des travailleurs handicapés,

-          permettre aux salariés de mieux aménager le temps de travail et de gagner en autonomie dans l’organisation professionnelle et en qualité de vie surtout s’ils ont plusieurs heures quotidiennes de transports en commun

-          réduire l’absentéisme notamment les accidents de trajet. Les entreprises engagées dans le travail à distance enregistrent jusqu’à 20 % d’absentéisme en moins et peuvent réaliser jusqu’à 30 % d’économies sur la surface immobilière occupée par les télétravailleurs.

-          contribuer à l’aménagement du territoire (http://www.lefigaro.fr/emploi/2012/10/19/09005-20121019ARTFIG00658-le-cantal-se-repeuple-grace-au-teletravail.php)

De fait, les Ressources Humaines doivent s’inscrire au cœur des projets de télétravail dans les entreprises. Car c’est bien à la fonction Ressources Humaines qu’incombe la lourde et importante responsabilité de faire que le télétravail s’impose comme un mode d’organisation du travail comme les autres en identifiant les enjeux et en fixant les règles communes à respecter.

 

Pour aller plus loin :

http://www.cadremploi.fr/editorial/actualites/actu-emploi/detail/article/le-teletravail-est-une-realite-pour-17-des-salaries.html

http://www.tourdefranceduteletravail.fr/publications/

http://www.lefigaro.fr/vie-bureau/2012/05/29/09008-20120529ARTFIG00388-teletravail-des-salaries-plus-detendus-et-efficaces.php

Auteur : Julie Grasset, Senior consultante RH-Management

Si vous souhaitez visiter notre blog RH, cliquez ici !