En période de conjoncture défavorable, maîtriser sa politique de rémunération dans tous ses aspects est prioritaire, l’engagement des salariés étant l’un des enjeux. La fonction RH doit y jouer un rôle de Business Partner en apportant support et conseil sur ce sujet aux managers et salariés. Tel est le défi pour encore bon nombre d’entreprises. Les experts RH de Kurt Salmon énumèrent quelques axes d’améliorations susceptibles de retenir ses salariés et d’attirer de nouveaux talents :

  •  Gel des salaires, faible augmentation, comment s’assurer de l’efficacité de la politique de rémunération si les salariés ne la connaissent ou ne la comprennent pas ?
  •  PSE : comment fidéliser les collaborateurs restants au sein de l’entreprise ?
  • Maîtriser la masse salariale : est-ce compatible avec la motivation et l’implication des équipes ?
  •           …

Différents leviers sont possibles avec notamment la valorisation de la rémunération globale (Total Reward)

Chaque entreprise en a sa propre définition. On y retrouve généralement ces éléments : rémunération fixe, rémunération variable (performance individuelle et/ou collective), rémunération différée, avantages sociaux.

Pour lire l’intégralité du point de vue : cliquer ici 

23 janvier 2014