Les politiques des départements et régions en matière d’éducation ont été considérablement impactées par l’acte II de la décentralisation et le transfert des agents techniques qui en a découlé. Ces transferts ont nécessité une évolution de leur organisation, de leur positionnement et de leurs politiques éducatives. Ils font aujourd’hui face à un foisonnement de missions dans le domaine de la vie collégienne et lycéenne (espaces numériques de travail (ENT), gestion des agents, gestion technique des équipements et bâtiments), qui donnent naissance à de nouveaux dispositifs, mais qui complexifient la gestion et alourdissent les budgets dédiés.

De nombreux besoins ont donc émergé, sur lesquels nos équipes accompagnent les acteurs publics locaux :

  • Généralisation de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement (TICE)  par la communauté éducative (personnel des collèges, enseignants, élèves, familles), à travers la mise en place d’ENT.
  • Mise en place d’un véritable dialogue de gestion avec les établissements publics locaux d’enseignement (EPLE) sur les dotations de fonctionnement et leurs effectifs, dans une logique d’adaptation des moyens aux besoins des territoires et de maîtrise budgétaire (pilotage de la refonte de dispositifs de dotation permettant de véritables gains quantitatifs et qualitatifs).
  • Elaboration d’une véritable stratégie patrimoniale (schéma directeur immobilier), intégrant également une problématique de développement durable (performance énergétique des bâtiments, dispositifs de sensibilisation ou d’intéressement des établissements aux économies générées).