Nos experts Télécom et Médias se sont interrogés sur les opérateurs télécoms et le big data prédictif. 

Avec les secteurs de la finance et du retail, les opérateurs de télécommunication ont été parmi les premiers à exploiter de larges quantités de données à des fins prédictives. Tirant parti des récents progrès du « big data », qui permettent de croiser et analyser des flux d’informations dans des volumes et variétés jamais atteints, leur attention s’est d’abord portée sur l’anticipation des risques de résiliation d’abonnement. Une première expérience qui a mis en évidence des défis techniques et managériaux liés au temps réel, mais également à l’appropriation des outils d’analyse par l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise. 

Aujourd’hui en France, alors que les prix des abonnements ont baissé, et avec eux les budgets alloués à la rétention, la priorité est moins la réduction du taux de résiliation d’abonnement que le développement de nouveaux gisements de revenus. A travers le potentiel d’accroissement des ventes en B2C ou la monétisation des données mobiles en B2B, l’analyse prédictive constitue de ce point de vue plus que jamais une opportunité stratégique pour les opérateurs.

 

Pour télécharger le point de vue : cliquer ici